Cultiver sa courtepointe 

Les sols « piedmont » se rencontrent surtout dans la MRC de Papineau, le long des vallées de la Lièvre, de la Blanche et de 
la Petite-Nation. Le matériau originel est une alluvion de loam sableux, d’une épaisseur de 60 à 180 centimètres et reposant sur des matériaux à fine texture. Le sol est bien drainé, perméable, et possède une assez bonne capacité de rétention d’humidité et d’éléments nutritifs. Le terrain est généralement ondulé et souvent découpé par des ravins. La courtepointe agricole offre de plus en plus de diversité  dans la production.  

Une presqu’île pour cultiver… 

Avec Conrad Legault        

Retour au menu

Faire les foins sur la Presqu’île des Legault, c’était aussi l’occasion d’un beau pique-nique pour cette famille. Le travail se faisait en « gang », un gros travail pour mettre tout le foin en « vailloche ». Il y avait un grand champ de fraises, de framboises, de blé d’Inde et de navets. Plus près de la maison, il y avait un petit potager pour les tomates et les concombres. Les jeunes Legault ramassaient et tout cela partait ensuite pour la vente dans la région. Tout était récolté, même les gousses d’asclépiades (les « cocottes ») qui servaient à faire de la bourre pour les gilets de sauvetage.